Une sieste rapide ? Gemma Coe, spécialiste du sommeil de l’enfant, nous explique de quoi il s’agit.

Connaissez-vous cette sensation ? Vous prenez la route de la maison avec la poussette ou la voiture et pouf, votre enfant s’est endormi en chemin. Comme nous le savons tous, c’est une expérience éprouvante pour l’un ou l’autre parent. Mais qu’en est-il de ces siestes rapides? Gâchent-elles votre routine de sommeil ? Ou pouvez-vous les utiliser de manière positive ? Notre auteur invité, Gemma, est elle-même mère de deux enfants. Elle vit dans le sud-est de l’Angleterre et s’est spécialisée dans le sommeil après une carrière dans le secteur de la santé. En tant que conseillère certifiée en matière de sommeil des bébés et des enfants, elle aide des familles du monde entier à bien préparer l’arrivée de leurs petits, à développer des habitudes de sommeil saines et, bien sûr, à être là pour offrir conseils et soutien lorsque les choses se compliquent. Aujourd’hui, Gemma vous parle de la sieste lors de vos déplacements et vous livre quelques secrets …

 

Gemma Coe, spécialiste du sommeil des bébés et des enfants, de Kent/UK :

 

“Comme je suis une spécialiste du sommeil, la plupart des gens s’attendent probablement à ce que je dise que vos enfants ne doivent dormir qu’à la maison, dans une pièce sombre, de préférence avec un bruit blanc. Mais bon, je suis aussi la maman de deux enfants actifs et j’aspire à une vie en dehors de mes quatre murs. C’est pourquoi je suis avant tout une personne réaliste. Et pour être honnête, il faut l’être quand on décide d’avoir deux enfants de moins de deux ans !

 

Quand une sieste rapide a du sens

 

La sieste peut se faire rapidement pour de nombreuses raisons. Elles apportent proximité, confort et sécurité familière aux petits bébés. En outre, les siestes dans les écharpes et les porte-bébés sont presque inévitables lorsque vous portez votre bébé pendant un certain temps. Les siestes sur le pouce peuvent également être une solution rapide et agréable si votre nuit ensemble a été plus qu’un peu épuisante, que vos niveaux d’énergie sont bas et qu’une promenade au grand air fait du bien à tout le monde. Par exemple, Charlie, mon deuxième enfant, a passé beaucoup de temps dans son porte-bébé Omni 360 dès le début. Cela a été un énorme soulagement pour nous deux, car il n’était pas facile de gérer son reflux. Cela lui a donné l’occasion de dormir dans le porte-bébé et hors du porte-bébé selon ses besoins, en sachant que j’étais toujours là. Son reflux le gênait également moins lorsqu’il dormait en position verticale. Et j’étais particulièrement heureuse d’avoir les mains libres lorsque j’avais mon enfant à mes côtés.

 

Avec les petits, les siestes rapides sont souvent spontanées, surtout pour les nouveau-nés qui ne restent éveillés que 30 à 45 minutes de temps en temps. Mais avec l’aide de votre porte-bébé, vous pouvez aussi offrir à votre enfant un autre endroit pour dormir à la maison. Et pendant ce temps, vous pouvez cocher d’autres éléments sur votre liste de choses à faire.

 

 

 

La sieste en voyage peut-elle être un problème ?

 

En principe non, sauf si c’est un problème pour vous. Ne laissez personne vous dire le contraire. Nos expériences parentales sont toujours différentes. Un enfant peut faire toutes ses siestes en route, tandis qu’un autre est tellement stimulé par le monde extérieur qu’il reste surmené et aurait vraiment intérêt à dormir dans une maison calme et sombre. Comme je passe ma vie à travailler avec des parents qui sont au bord du désespoir, je rencontre de nombreuses stratégies de survie différentes. C’est pourquoi je ne peux que vous conseiller : Faites ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre famille.

 

En fait, j’encourage régulièrement les parents à laisser leurs enfants dormir sur le pouce. En particulier au cours des premiers mois de la vie d’un bébé, l’imprévisibilité des routines d’alimentation, de jeu et de sommeil peut être écrasante. Et de nombreux parents disent alors se sentir “piégés” lorsqu’ils passent des périodes prolongées à la maison. En outre, les mères que je contacte, souffrant de baby blues ou de dépression post-partum bénéficient également d’un peu d’air frais et d’exercice, qui agissent comme des médicaments naturels pour nos âmes.

 

Il y a cependant une exception : certains enfants traversent une période de transition en grandissant. Pendant cette période, les choses qui étaient naturelles (comme la sieste dans le landau) ne fonctionnent soudainement plus. En grandissant et en devenant plus éveillé, votre bébé apprécie les stimuli de la vie et peut s’inquiéter de manquer quelque chose. Lors d’une promenade, il peut y avoir beaucoup de stimulations, et il peut donc mettre beaucoup plus de temps à s’endormir. Et puis, vous pouvez remarquer qu’il ne s’attarde que dans les phases légères du sommeil, se réveillant peut-être de mauvaise humeur ou ne semblant pas complètement reposé. Un signe de cela est qu’il se réveille immédiatement lorsque la poussette s’arrête.

 

Pour plus d’informations et de conseils sur le sommeil, suivez le blog de Gemma sur Facebook et Instagram.

RELATED POSTS

css.php