Conseil de portage : Le portage favorise le développement du cerveau

Saviez-vous que le portage avait une influence positive sur le développement du cerveau ? Non ? Eh bien, c’est un fait. Aujourd’hui, dans le conseil expert du mois, Mieke, consultante en portage nous explique le pourquoi du comment :

Les êtres humains viennent au monde avec un « excédent de neurones ». À la naissance, chaque être humain possède environ 170 milliards de cellules nerveuses. Cependant, à ce stade, elles ne sont pas encore connectées. Si l’on compare le cerveau humain à un ordinateur, on pourrait dire que celui-ci doit d’abord être programmé. Il faut donc que des connexions s’établissent entre les neurones. « Les neurones se forment et se connectent d’abord grâce aux entrées sensorielles, qui sont des stimuli acoustiques, visuels et tactiles. C’est ainsi que se créent les connexions entre les ensembles de cellules », explique également Angela Friederici, directrice de l’Institut Max Planck.

La qualité et la quantité des stimuli auxquels sont exposées les cellules nerveuses durant la petite enfance déterminent les performances et la robustesse des structures neuronales. Pendant ses trois premières années, un enfant perd généralement près de 60 milliards de cellules nerveuses. Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas suffisamment stimulées.

Dès ses premières semaines, confrontez donc votre nouveau-né à différents stimuli qui activeront ses sens. Sons, odeurs, couleurs, ombre et lumière, différences de température, mouvements et contacts physiques… Tout ce que l’enfant ressent influence la structure physique de son cerveau. En un mot : plus les cellules nerveuses seront activées par des stimuli sensoriels, plus stables seront les connexions.

Un bébé porté perçoit en permanence des stimulations consécutives au mouvement. Tous les autres sens sont également sollicités. Ainsi, lors du portage, les cellules nerveuses sont stimulées en continu, ce qui favorise l’établissement de connexions neuronales stables.

Illustration 1: Entwicklung von Neuronennetzwerken in der frühen Kindheit. Bildnachweis: Seung, 2012 http://www.sprachenschule-schoenbuch.de/userfiles/images/netzwerkbildung_2-1024×719.jpg
February 5, 2019

RELATED POSTS

css.php