Portrait : La marque DÔEN et les femmes derrière le collectif

Doen Omni Pâquerette

Il n’y a pas si longtemps, nous vous avons présenté notre nouvelle collection printanière DÔEN. Les Porte-bébés, les Porte-poupées, l’Écharpe de portage ainsi que les Bavoirs Ergobaby. Cette collaboration se décline dans le look typique vintage fleuri et nostalgique de la marque californienne DÔEN. Ce ne sont pas seulement les créations de la marque de mode qui nous ont amenés à cette collaboration, mais aussi l’idée derrière ce collectif dirigé par des femmes qui nous a convaincus et emplis d’enthousiasme. C’est pourquoi nous souhaitons aujourd’hui vous présenter les femmes qui se cachent derrière DÔEN.

 

Cette marque de mode a été fondée en 2016 par les sœurs Margaret et Katherine Kleveland. Leur objectif : concevoir de beaux vêtements adaptés pour la vie de tous les jours. Mais ce n’est pas leur seule vision qu’elles poursuivent avec DÔEN. L’autre, c’est l’égalité des chances. Elles sont soucieuses de lutter consciemment contre l’inégalité dans le traitement des femmes dans toutes les étapes de la fabrication. C’est pourquoi elles collaborent exclusivement avec des fournisseurs internationaux rigoureusement sélectionnés qui soutiennent et encouragent les femmes et partagent également leur conviction que l’égalité des chances sur le lieu de travail est un objectif primordial.

 

Bien avant la création du label, les sœurs s’étaient souvent demandées pourquoi de nombreuses grandes marques de mode n’aient pas de femmes à leur tête, alors que les produits qu’elles vendent sont destinés aux femmes. Et comment est-ce possible que tant de femmes exceptionnelles et créatives dirigent des entreprises quelque part en arrière-plan, sans pour autant en être propriétaire. Elles ont donc pris la décision suivante : Toute personne faisant partie du collectif fondateur de DÔEN – toutes femmes ou personnes s’identifiant comme telles, soit dit en passant – devrait détenir des parts de l’entreprise. Que ce soit l’avocate, la comptable, la directrice artistique ou la photographe, toutes ces personnes peuvent devenir partenaires de DÔEN et participer à la gestion de l’entreprise.

 

Et après tout, pourquoi pas ? Puisque les études montrent constamment que les entreprises où les femmes sont à la tête mettent davantage l’accent sur la politique d’égalité des sexes et l’appliquent. Et pourtant, en 2019, seules 33 femmes PDG figuraient dans la liste Fortune 500 établie par la revue américaine Fortune. Le collectif souligne, « Nous considérons que ce chiffre devrait être plus élevé. Et nous pensons que la représentation, l’intégration et la valorisation des personnes qui s’identifient comme femmes, non-binaires ou transgenres dans les entreprises jouent un rôle important. C’est dans cet esprit-là que notre collectif a été fondé. »

 

C’est une vision que nous, chez Ergobaby, sommes très heureux de soutenir. En parlant de soutien : DÔEN collabore également avec un grand nombre d’initiatives et de partenaires américains qui s’engagent également en faveur de l’égalité pour tous, et défend l’antiracisme dans contexte du mouvement Black Lives Matter à travers les objectifs spécifiques de l’entreprise.

 

Un superbe label avec une attitude formidable et de beaux – pour ne pas dire magnifiques –  chemisiers, chemises, robes et autres vêtements vintage. Nous sommes fiers que nos produits Ergobaby puissent s’orner de ce design.

RELATED POSTS

css.php